Skip to content →

@céline disait   » Notre vie n’est qu’un voyage dans l’hiver et dans la nuit nous cherchons un passage ou rien ne luit   » .


Après la série Métamorphose, La série « Histoire de vacances » nous mène sur la route, dans une épopée imaginaire sur nos vacances ou notre vovage à travers un monde en déréliction.

Au travers de mon imaginaire , j’ai eu envie , une nouvelle fois de m’évader, de rechercher l’aventure, l’imprévu, ce qui fera de cette évasion quelque chose d’inoubliable, d’ inscrit dans mon moi une véritable Odyssée.

Cette petite série, c’est aussi ces « flash back » issus de l* intime qui nous ramènent via notre mémoire en arrière, une exploration de cette mémoire figée quelque part en nous alimentée par nos souvenirs

Je me souviens de la Beat Génération, de cette route si bien décrite par Jack Kerouac dans son roman « sur la route », mais aussi de Bob Dylan, Woody Guthrie, Cat Steven Neil Young…etc accompagnant chacun de mes pas sur cette route.

Je me souviens de ces cabines de plage alimentant quelques souvenirs érotiques; de ces voitures empruntant la fameuse N7, la route du soleil où il suffisait de lever le doigt pour être pris et parfois partager la route pour une destination inconnue; de ces caravanes, image de camping de luxe.

J’ai en mémoire ces rêveries alimentées par tous ces éléments, tous ces souvenirs vécus.

Bref je me rappelle de cette vie en marge, qui m’a accompagné un temps.